Vous êtes ici : Lus-La-Croix-Haute >> Accueil >> Histoire et patrimoine >> Patrimoine linguistique et littéraire

Coordonnées de la mairie

Le village
26620 LUS-LA-CROIX-HAUTE
DROME - FRANCE
Tél / Fax : 04 92 58 50 39

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi
de 8h à 12h
Le 3ème samedi du mois
de 9h à 12h

Météo à

Aujourd'hui : 20-11-2017

Température

°C

Prévision de demain

Min : °C / Max : °C

Station de ski du conseil général de la Drôme

Luslajarjatte.ladrome.fr
montagne.ladrome.fr

En savoir plus …

Numéro d'état des routes
08 92 69 19 77

Patrimoine linguistique et littéraire

Le parler de Lus

Le parler ancestral de Lus appartient à la langue d’Oc ou langue occitane, qui occupe la moitié sud de la France. Plus précisément il fait partie du nord-occitan alpin, dont il possède les principales caractéristiques, par exemple : charjar (charger), chabra (chèvre) roa (roue), fia (brebis)… alors que le sud-occitan dit cargar, cabra, feda… ;

Les consonnes finales sont généralement conservées dans cubert (couvert), font (source), fach (fatch) « fait », de pècas longas (de longues pièces de bois)… alors qu’en occitan provençal non alpin on prononce « cuber » , « fon », « fa », « de pèço longo »…..

Mais ces traits alpins ont toujours été mieux conservés dans la partie orientale de Lus que dans la partie occidentale. Aujourd’hui le français régional de Lus conserve bien des éléments du parler occitan, surtout dans le vocabulaire : par exemple la bise, la traverse, les débardeurs, les arpis, les ravioles, les moines (à manger), les bachiquelles, les gafouillons (ou gafouillots)….

Ecrivains locaux

L’écrivain occitan Louis Béchet, qui fut majoral du Félibrige, publia beaucoup de textes en vers ou en prose de qualité dans l’Armana Prouvençau, dans Lou Bartavèu, almanach populaire de la Provence et du Comtat qu’il dirigea, naquit à Lus en 1873, mais vécut surtout à Vaison la Romaine et mourut à Sauzet dans la Drôme en 1941.

Gilbert Philip (1928-1993), né à Lus, y a toujours vécu. Paysan, puis employé aux PTT et au Syndicat d’Initiative, il a écrit en français un recueil de poèmes Les Pastorales – Ma vie au Mas-Bourget, consacré à la vie quotidienne d’autrefois au fil des saisons.

Jean Giono n’est pas un écrivain « local ». Mais Lus et la région (Le Trièves, Saint-Julien en Beauchêne, Châtillon en Diois), où il a séjourné et qu’il a souvent parcourus à pied, sont très présents dans plusieurs de ses œuvres, en particulier Les Âmes fortes, dont la fin tragique se déroule à Lus, à l’époque de la construction du chemin de fer, Faust au village, L’Eau vive…. Il a magnifiquement évoqué les paysages de montagne comme le Grand Ferrand, le col de La Croix, les aiguilles de Lus.

La cuisine lussoise

Il existe deux spécialités : les ravioles et les moines :

  • Les ravioles ressemblent à de gros raviolis et sont farcies généralement avec des pommes de terre, parfois avec des herbes. Elles cuisent dans un bouillon gras et se servent saupoudrées de gruyère râpé. La soirée ravioles organisée chaque année à l’automne par les Amis de l’école et le Club du troisième âge et de l’amitié, connaît un franc succès.
  • Les moines sont des pommes de terre en purée ou râpées cru très fin agrémentés d’oignon et de persil et façonnés en forme de quenelles. Ils sont pochés dans un bouillon gras et se dégustent avec du fromage râpé.


 
>> Retrouvez toutes ces recettes de cuisine dans notre guide.

Accueil | Mairie | Démarches | Projets | Vivre à Lus | Vie économique | Tourisme | Cultures, Sports | Contact | Plan de site | Mentions légales

Notre site Site Officiel Lus La Croix Haute 26620 Drôme est listé dans la catégorie Régional : Mairie de l'annuaire Seminaires referencement Duffez

Académie ville par ville
Gralon
Annuaire gratuit Annuaire Annuaire de référencement Annuaire gratuit - Mairies Mairie sur BIG-annuaire
Ahalia
Vie pratique divers
Cliquez ici
TooTaToo : Votre annuaire de référencement pour site Internet gratuit sans liens de retour et avec PageRank http://liensutiles.org/vfcra.htm